Bricolage, menuiserie

conseils pour le bois, travailler le stratifié, description des travaux.


Bricolage sur bois, travailler le stratifié


(index complet du site dans le menu déroulant de couleur maron en bas des pages)

retour debut

Le stratifié (ou le lamifié) s'utilise principalement comme revêtement décoratif pour couvrir un autre support qui peut être en bois, en contre-plaqué, en aggloméré, etc.

La découpe du stratifie

Le stratifié peut être découpé sur mesure par le détaillant, mais il est plus économique d'acheter un panneau entier et le découper soi-même. Relevez les dimentions de la surface à recouvrir et prévoyez quelques milimètres de débordement de chaque coté. Tracez les contour au stylo feutre et procédez à la découpe à la scie, ou avec une griffe.
Avec une scie : choisissez une scie à denture fine. Placez le panneau à plat sur une table, face décorative sur le dessus et opérez en tenant la lame de scie sous un angle d'environ 20 à 25°, presque parallèle à la surface du panneau. Avec une scie circulaire électrique, utilisez une lame mince dotée de dents au carbure de tungstène et retournez le panneau face décorative en dessous.
Avec une griffe : utilisez une griffe de carreleur dont l'extrémité est munie d'une pastille de carbure de tungstène. Placez le stratifié sur la table, face décorative en dessous. Appliquez une règle le long du tracé et immobilisez la par deux serre-joint afin qu'elle guide parfaitement la griffe. Exécutez plusieurs passages pour tracer un sillon sur presque toute l'épaisseur du matériau, puis relevez la partie à découper contre la règle ; le stratifié se cassera instantanément suivant la ligne du tracé.

Le collage du stratifie

Différentes colles conviennent à la fixation du stratifié, mais, pour le particulier qui ne dispose pas de presse ou de grands serre-joints, il est préférable d'utiliser une colle de contact au néoprène qui assure une bonne adhérence sans nécessiter un moyen de serrage particulier.. Nettoyez les pièces à l'aide d'un solvant pour éliminer toute trace de graisse, puis encoller les deux surfaces à réunir ; utilisez une spatule crantée pour étaler une quantité régulière de colle sur toutes les surfaces (environ 150 g/m2).
Laissez sécher les deux surfaces encollées jusqu'à évaporation complète des solvants contenus dans la colle. Ce laps de temps varie suivant les fabrications. Il faut attendre environ 15 à 20 mn, et il est très important de respecter ce séchage afin de ne pas supprimer ou affaiblir le pouvoir adhésif du produit. De même, si le support est un matériau poreux, procédez à un double encollage de sa face ; la première couche pénétrera dans le support pour le "nourrir" et la seconde sera à point pour le collage. Laissez sécher la colle et présentez les deux faces encollées l'une contre l'autre, et ce, très exactement dans la position qu'elles doivent occuper, car la prise de la colle est immédiate dès le premier contact et vous ne pouvez plus déplacer le stratifié pour l'ajuster. Pour réussir l'opération procédez de la façon suivante :
glissez entre les deux faces encolés des feuilles de papier journal ou quelques tasseaux de faible section ; les solvants de la colle étant évaporés, le papier ou les tasseaux n'adhéreront pas aux faces. Quand vous serez certain de la position du stratifié par rapport au support, maintenez le centre du panneau d'une main, et, de l'autre, tirez doucement sur les feuilles de papier ou les tasseaux qui, au fur et à mesure que vous les enlever, permettent l'adhérence progressive des deux faces.
Ensuite, passez un rouleau en caoutchouc dur sur la surface, en allant du centre vers les bords, afin de chasser les bulles d'air et d'assurer un contact parfait entre les deux faces.
A noter Les colles du type néoprène (dissolution de caoutchouc synthétique dans des solvants organiques) existent sous de nombreuses présentations, car les fabricants ont mis au point des colles adaptées à des matériaux spécifiques. Toutes n'ont pas les même qualités. Il est donc conseillé d'utiliser la colle préconisée par le fabricant du matériau. Par exemple, pour coller du formica, utilisez la colle Formica.

Le perçage du stratifie

Le stratifié se perce à l'aide de forets, et non avec des mèches à bois. Jusqu'à un diamètre de 6 ou 7 mm, vous pouvez utiliser des forets à métaux sans modifier l'affûtage d'origine (angle de pointe de 120°). Au dessus de ce diamètre, vous constaterez que la coupe n'est pas très nette ; les bords du trou sont légèrement déformés. Il est alors préférable d'affûter les forets avec une pointe de centrage, selon le principe d'affûtage des mèches de mortaiseuse.
Lorsque les trous à percer dépassent les diamètres courants des forets du commerce, on emploi des appareils extensibles tels que des trépans ou des scies cloche à denture fine. Tous ces accessoires se monte sur le mandrin d'une perceuse ayant une vitesse de rotation classique (de 500 à 1500 tr/mn). Pour obtenir une découpe correcte, serrez contre la face inférieure du stratifié une planchette de bois dur afin d'éviter les éclats quand l'outil débouche.
Quand il s'agit d'un perçage destiné à recevoir une vis de fixation, percez un trou d'un diamètre légèrement supérieur a celui du corps de la vis ; par exemple un trou de 7 mm pour une vis de 6 mm. Sachez enfin qu'il est souvent plus facile de percer le stratifié après l'avoir collé sur son support.

affûtage des forets pour le bois stratifie
Affûtage d'un foret avec une pointe de centrage

La découpe intérieure du stratifie

Dans une découpe intérieure de forme quelconque (carré, triangulaire, rectangulaire, etc.), les lignes ne se rencontrent jamais à angle vif. Aux angles on prévoira des rayons ou (arrondis), pour éviter les amorces de fissuration du stratifié. De même, il est préférable d'évider le panneau support avant de coller le stratifié. la découpe intérieure étant exécuté dans le panneau, on procède au collage du stratifié, puis, après séchage de l'ensemble, on perfore le revêtement de stratifié et on l'arase en suivant le contour de la découpe précédemment réalisée dans le support.

L'équilibrage

Le collage d'un stratifié décoratif sur un panneau de bois, de contre-plaqué ou d'aggloméré... entraine parfois des déformations du support. Pour les panneaux de grande surface, il est indispensable de contrebalancer en collant un second stratifié sur la deuxième face du panneau.
Quand la face inférieure n'a pas un rôle décoratif, et à condition que le panneau soit solidement fixé, on peut remplacer la seconde feuille de stratifié par une couche de vernis ou d'une peinture d'une qualité hydrofuge qui protégera le panneau de l'humidité.

L'affleurage

Cette opération consiste à découper le stratifié, après collage, au ras des limites de son support. Si vous ne disposez pas d'un outil électrique spécial (une affleureuse) capable d'executer ce travail avec précision, vous obtiendrez un résultat satisfaisant en utilisant un petit rabot métallique et une lime demi-douce. Choisissez de préférence un rabot métallique dont le fer est très incliné et forme un angle aigu avec la semelle. Cette position du fer assure une meilleure coupe du stratifié, qui risque moins de s'écailler. Terminez l'affleurage avec une lime demi-douce, puis, à l'aide d'un papier abrasif enroulé sur une cale de bois. Si on habille pas les chants, on chanfreinera alors les angles vifs du stratifié laissés par l'affleurage.

L'habillage des chants

Traditionnellement, quand les faces d'un panneau sont recouvertes d'un stratifié on habille également les chants. Il existe plusieurs solutions :
1. Les bandes de stratifié souple : il existe des bandes de stratifié de différentes couleurs, vendues en rouleaux, dont l'une des faces est enduite d'une colle thermoplastique. Disponibles en différentes largeurs, ces bandes souple se colle sur la tranche des panneaux à l'aide d'un fer à repasser.
Placez le thermostat du fer sur la position "laine" (environ 140°C) et repassez le chant du panneau pour chauffer légèrement le bois.
Appliquez la bande de stratifié sur le chant et repassez-la de la même façon, en vous déplaçant lentement. La chaleur du fer fait fondre la colle et assure l'adhérence du produit. Pour éviter de rayer le stratifié, interposez une feuille de papier siliconé entre la bande et le fer. Laissez refroidir en marouflant l'ensemble à l'aide d'un marteau et d'une cale de bois, ou martyr. Affleurez ensuite la bande de chaque coté pour qu'elle coresponde à l'épaisseur du panneau.
2. Les bandes de stratifié : une autre solution consiste à découper des bandes de stratifié dans la feuille servant à recouvrir les faces. Ainsi la face et les chants sont de même couleur et de même nature. Mais, dans ce cas, il faut recouvrir les chants du panneau avant de plaquer les faces afin que le joint existant entre les deux revêtements se trouve sur le chant et non sur le dessus.
3. Les profilés à languette : le panneau aux faces recouvertes de stratifié est bordé d'un profilé en aluminium (ou en matière plastique). Dotés d'une languette crantée, ces profilés s'encastrent dans une rainure préalablement exécutée dans le chant du panneau. Des porte-fraises, adaptables à toutes les perceuses électriques, permettent d'éffectuer cette rainure sans avoir besoin d'outillage compliqué.
4. Les moulures en bois : cette solution consiste tout simplement à border le plateau d'une baguette de bois d'essence décorative.




google utilise des cookies sur ce site pour gérer les publicités, google+ et google analytics pour en savoir plus cliquez sur ce lien : "Comment Google utilise certaines données collectées lorsque vous utilisez des sites ou applications de nos partenaires."



- Design by et contact

- Tous droits réservés


- Plan du site

- Follow aidaubricolage on Twitter

-